background img

Comment partir à l’étranger en fonction de l’objectif recherché ?

Il existe de nombreuses manières de partir à l’étranger, ainsi que de nombreuses raisons de partir à l’étranger. Tout le défi consiste à choisir la bonne manière de voyager en fonction de l’objectif recherché. Découvrez tous nos conseils dans cet article !

Un voyage linguistique pour apprendre une nouvelle langue

La maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est de plus en plus souvent nécessaire dans le milieu professionnel, et très recherchée par de nombreuses personnes pour l’épanouissement personnel. Tous les spécialistes sont d’accord : le meilleur moyen d’apprendre une langue est de partir dans un pays où cette langue est parlée. Dans cet objectif, partir étudier à l’étranger avec un organisme spécialisé dans les voyages linguistiques est la meilleure solution. Certes, quel que soit le moyen choisi pour partir à l’étranger, vous serez probablement amené à parler la langue du pays et donc à progresser. Mais ces organismes offrent des avantages non négligeables à qui veut vraiment devenir bilingue : des cours de langue avec des professionnels, des activités avec des natifs, des préparations aux certifications internationales, etc.

A lire également : Pourquoi E-tourisme ?

S’il est possible de ne partir que quelques semaines et de voir des résultats rapides, il est conseillé de partir le plus longtemps possible pour profiter un maximum de cette expérience. Beaucoup de jeunes choisissent d’ailleurs de faire un gap year pour pouvoir partir une année complète.

Un séjour chez l’habitant pour découvrir une nouvelle culture

L’envie de dépaysement et de découverte est bien souvent le moteur des séjours à l’étranger. Mais le degré d’immersion varie en réalité beaucoup en fonction de la manière de voyager. Le meilleur moyen de vivre une immersion totale et de longue durée (et, qui plus est, à moindre coût) est de se rendre chez l’habitant. Pour des séjours de quelques semaines à quelques mois, le WWOOFING est une solution intéressante qui consiste à être nourri et logé en échange de petits travaux et d’une aide quotidienne. À l’origine, cette manière de voyager ne concernait que les fermes biologiques (World-Wide Opportunities on Organic Farms), mais, en raison de son succès, elle a été adoptée par d’autres domaines qui s’y prêtent particulièrement comme l’hôtellerie et la restauration. Pour les séjours encore plus longs et une immersion de plusieurs années, le travail au pair (qui fonctionne en fait sur le même principe que le WWOOFING) est la solution idéale. Il permet de créer des liens forts et durables avec une famille de locaux.

Lire également : Faire un safari inoubliable en Afrique : le guide ultime pour une aventure mémorable

Un volontariat pour se rendre utile et aider les autres

De plus en plus de personnes souhaitant s’engager au service de l’intérêt général optent pour une expérience de bénévolat ou de volontariat à l’étranger. Ce genre de voyage est facilité par les nombreux dispositifs proposés par des organismes publics nationaux ou internationaux :

  • Service Civique et Volontariat Franco-Allemand ;
  • Corps Européen de Solidarité (CES) ;
  • Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) ;
  • Volontariat International en Entreprise ou en Administration (VIE ou VIA) ;

Un des avantages de cette solution est que, en règle générale, une grande partie du voyage est organisée et financée par l’organisme d’accueil : transport, hébergement, nourriture, démarches administratives, etc.

Catégories de l'article :
News