background img

Voyage en camping-car : l’essentiel à savoir avant départ

Le road-trip en camping-car attire de plus en plus les vacanciers. Avec l’avènement des fourgons aménagés et des camping-cars profilés de nombreuses marques, le voyage en camping-car est désormais plus accessible à tous. Que devez-vous savoir avant de faire un voyage en camping-car ?

Le moment pour partir en voyage en camping-car

Connaître la date de votre départ vous permet de vous donner le temps nécessaire pour préparer votre voyage en camping-car. Entre autres, vous devez déterminer avec précision votre itinéraire et trouver le camping-car à réserver. Notez qu’entre le mois d’octobre et d’avril, on est en saison basse pour les voyages en camping-car. Vous serez plus ou moins seul.s sur les routes et dans les endroits de votre destination, que du bonheur !

A voir aussi : Comment payer le bus avec son portable ?

Par ailleurs, le coût de location des camping-car, van et fourgons aménagés est moins cher en cette saison. Pour un road-trip en camping-car de 5 jours, vous avez accès à un véhicule confortable et spacieux sur Goboony pour 350 €. Si c’est pour toute la famille, il faut opter pour un camping-car intégral ou un camping-car profilé. Quoi qu’il en soit, si vous partez en vacances en camping-car pendant la mi-saison ou pendant la saison basse, le coût total du voyage sera toujours moindre.

A lire en complément : À quelle période aller en croisière en Alaska ?

Les critères pour choisir votre camping-car

Que vous prévoyez d’acheter un nouveau camping-car, un van ou un fourgon aménagé, sachez qu’il vous faut un véhicule qui puisse répondre à vos besoins. Le premier critère à prendre en compte est toujours le nombre de voyageurs ainsi que le nombre de couchages correspondant. Notez que deux enfants peuvent partager un lit ainsi qu’un couple adulte. D’autres éléments sont à prendre en compte hormis le nombre de couchages.

Le gabarit et le type du camping-car

Les vans et fourgons aménagés ont le vent en poupe chez les particuliers. Ils sont compacts et polyvalents. Il est possible de les garer sur un parking classique, passer sous les portiques pour se garer en parking souterrain, se garer facilement en ville. Mais il va falloir faire avec les “-ettes” : douchette, kitchenette, couchettes, etc.

Le camping-car profilé et le camping-car intégral proposent bien plus de confort et d’espace. Ils consomment plus et vous obligent souvent à trouver des parkings spécifiques ou des campings. Mais pour les bivouacs et les campings sauvages, ils offrent le confort d’une vraie maison. Bien entendu, ces gros gabarits offrent la meilleure habitabilité.

Le “4 coins” du camping-car : les éléments de confort

Les coins dont il est question sont ceux de la cuisine, les petites assises et la petite table à manger, la petite cuisine, la douche et le petit coin. D’après les camping-caristes, mais vous pouvez avoir vos propres priorités, le WC, la cuisine et le petit coin repas – dans cet ordre – seraient les plus essentiels. Avec un camping-car intégral, il n’y a pas de concession à faire.

L’agencement et les options

L’agencement de l’intérieur du camping-car, du profilé ou du fourgon aménagé est gage de son habitabilité et de son confort. La disposition des couchages, la présence d’un lit pavillon, l’agencement de la cuisine, des salles d’eau et des toilettes jouent également dans votre choix. Les options comme la grande fenêtre de toit, le gros frigo, la climatisation de cabine, l’antenne satellite, le porte-vélo ou encore le panneau solaire ne sont pas toujours superflus.

Check-list de base du camping-car avant de partir en voyage

Que ce soit pour un road-trip en camping-car en France ou à l’étranger, l’état du véhicule et de son équipement doit figurer parmi vos premières préoccupations avant départ. Il est utile de faire un contrôle complet du camping-car, du van ou du fourgon aménagé à peu près une semaine avant le voyage. Une révision complète du véhicule est toujours gage d’une meilleure sérénité pour vous et vos compagnons de voyage.

Commencez par les contrôles mécaniques, les niveaux d’huile – lave-glace – liquide de refroidissement et de frein, l’état et la pression des pneus. Passez en revue les différents éléments d’éclairage et de feux ainsi que tout ce qui est électricité. N’oubliez pas la vérification du chauffage/chauffe-eau et du fonctionnement du frigo si le camping-car en est pourvu. Les bouteilles de gaz et d’eau sont à remplir avant de partir. Il en est de même pour la recharge des batteries.

Catégories de l'article :
Transport