background img

Découverte des Philippines : top îles incontournables à visiter

Les Philippines, archipel de plus de 7 000 îles, offrent un éventail de destinations exotiques pour les voyageurs en quête de paysages idylliques. Au cœur de l’Asie du Sud-Est, ce pays est célèbre pour ses plages de sable blanc, ses eaux cristallines et sa biodiversité marine exceptionnelle. Du nord au sud, chaque île recèle des trésors uniques, des rizières en terrasses de Batanes aux fonds marins de Tubbataha. Explorer les Philippines, c’est se lancer dans une odyssée à la découverte d’îles incontournables, où la culture locale et les traditions se mêlent à une nature à couper le souffle.

Palawan : entre El Nido et Coron, un paradis préservé

Palawan, île emblématique des Philippines, se dresse comme un écrin de nature entre la mer de Sulu et la mer de Chine méridionale. La partie septentrionale de cette île, surtout connue pour El Nido et l’archipel de Bacuit, séduit les voyageurs avec ses lagons turquoise et ses falaises majestueuses. El Nido, souvent considérée comme la porte d’entrée vers la splendide baie de Bacuit, permet de s’immerger dans un décor de carte postale où les activités nautiques telles que la plongée et le kayak règnent en maîtres.

A lire aussi : Assistez à un match de baseball à New York

Sur l’île de Coron, les visiteurs découvrent un autre visage de Palawan. Connue pour ses meilleurs spots de plongée, Coron est un sanctuaire pour les plongeurs. Les épaves de la Seconde Guerre mondiale, reposant dans les eaux limpides, offrent une expérience sous-marine inoubliable, tandis que les lacs d’eau douce, comme le lac Kayangan, promettent tranquillité et contemplation.

Les plages de sable blanc de Palawan restent parmi les plus prisées de l’archipel. Des étendues immaculées bordées de cocotiers s’offrent aux amateurs de farniente et de photographie, cherchant à capturer la quintessence de ce voyage aux Philippines. Les nuances de bleu et de vert des eaux entourant ces plages créent un contraste saisissant avec le blanc éclatant du sable, peignant ainsi une toile vivante et changeante au gré de la lumière du jour.

A lire également : 5 choses à voir et à faire lors d'une croisière en Europe du Nord

Suivez les sentiers moins fréquentés pour découvrir la richesse de la faune et de la flore terrestre de Palawan. La jungle dense abrite des espèces endémiques et des points de vue époustouflants, accessibles après des randonnées à travers un environnement préservé. Palawan, avec ses trésors terrestres et marins, se révèle être un incontournable pour tout voyageur en quête d’authenticité et d’évasion dans un paradis tropical.

Les joyaux cachés de Visayas : Siquijor et Malapascua

Au cœur de l’archipel des Visayas, les îles de Siquijor et Malapascua émergent comme deux perles rares, éclipsées par la renommée de leurs voisines telles que Cebu et Bohol. Siquijor, surnommée l’île des sorciers en raison de ses anciennes traditions de guérisons et de son folklore mystique, attire les curieux avec ses plages désertes et ses eaux cristallines propices à la plongée avec masque et tuba. Les voyageurs viennent aussi pour la sérénité qui se dégage de ses rivages, ses cascades rafraîchissantes et ses arbres séculaires dont les racines plongent dans l’histoire locale.

Malapascua, de son côté, se distingue par sa réputation parmi les plongeurs. Cette île est avant tout célèbre pour être l’un des rares endroits au monde où l’on peut observer le requin-renard. L’épave du Dona Marilyn, gisant dans les profondeurs, constitue un autre trésor pour les amateurs de plongée. Au-delà de ses fonds marins, Malapascua charme par son ambiance décontractée et ses plages bordées de cocotiers, promesse d’une évasion totale.

Au-delà du masque et du tuba, les îles Visayas dévoilent des paysages terrestres d’une beauté singulière. Les Chocolate Hills de Bohol, formations géologiques uniques et les tarsiers, primates parmi les plus petits du monde, complètent le tableau d’une région riche en découvertes. Les îles offrent ainsi un séjour aux Philippines où chaque recoin révèle une nouvelle facette de leur patrimoine naturel et culturel.

Les voyageurs en quête d’authenticité trouveront dans les Visayas une alternative aux circuits traditionnels. Là où Boracay et Cebu jouissent d’une notoriété internationale, Siquijor et Malapascua proposent une expérience plus intime et plus proche de la nature. Prenez le temps de vous imprégner de l’atmosphère locale, d’interagir avec les communautés insulaires et de vous laisser charmer par les légendes qui hantent ces îles de toute beauté. Ces destinations s’avèrent être de véritables joyaux cachés, offrant aux voyageurs un panorama complet de la diversité et de la richesse de l’archipel philippin.

Les trésors de Mindanao : Siargao et Camiguin

Sur la terre de Mindanao, les îles de Siargao et Camiguin se démarquent par leur caractère unique et leur beauté naturelle préservée. Siargao, mondialement connue comme la capitale philippine du surf, attire les amateurs de vagues avec ses spots légendaires tels que Cloud 9. La nature y est reine, offrant des paysages de mangroves et des lagons d’un bleu étincelant.

Camiguin, quant à elle, se distingue par son profil de terre issue du feu. Cette île volcanique est parsemée de plages de sable noir, de sources chaudes et d’une végétation luxuriante qui en font une destination de choix pour les voyageurs en quête de tranquillité et d’évasion. Les amateurs d’histoire seront captivés par les vestiges de l’ancienne ville de Catarman, engloutie suite à une éruption au XVIIIe siècle.

L’île de Siargao ne se limite pas au surf. Elle propose aussi des excursions en île en île, permettant de découvrir des joyaux comme Daku, Guyam et Naked Island. Les visiteurs peuvent aussi s’adonner à la pêche, au paddle ou simplement se détendre sur des plages immaculées, loin de l’agitation des destinations plus connues.

Camiguin, avec ses sept volcans et ses nombreuses chutes d’eau, constitue un paradis pour les randonneurs et les explorateurs. L’un de ses attraits les plus spectaculaires est le White Island, un banc de sable blanc éphémère qui émerge des eaux turquoise, offrant un contraste saisissant avec le paysage montagneux environnant.

Ces îles de Mindanao, loin de l’effervescence touristique, proposent une échappée où nature, aventure et tranquillité s’entremêlent pour créer une expérience inoubliable au sein de l’archipel philippin. Les connaisseurs apprécieront la richesse de la faune et de la flore, ainsi que l’accueil chaleureux des habitants, qui font de Siargao et Camiguin des destinations à ne pas manquer.

îles philippines

Les incontournables de Luzon : Batanes et le Parc national des Cent Îles

Au nord de Luzon trône l’archipel des Batanes, ensemble d’îles à la beauté brute et sauvage, où les rizières verdoyantes et les falaises abruptes forgent un panorama d’une splendeur insoupçonnée. La tranquillité de Batanes séduit, offrant un cadre idéal pour la déconnexion et la contemplation. Les photographes, amateurs ou professionnels, y trouveront un cadre idyllique, magnifié par une lumière unique qui embrasse des paysages façonnés par le vent et les vagues.

Pangasinan, ville d’importance de Luzon, est le portail vers le Parc national des Cent Îles, premier parc national des Philippines, qui compte 124 îles et îlots. Ce site d’exception propose une mosaïque d’écosystèmes marins et terrestres. Les visiteurs peuvent y pratiquer la plongée et l’exploration de grottes, ou encore profiter du spectacle offert par les formations coralliennes et la diversité de la vie sous-marine.

Les rizières de Banaue, souvent désignées comme la huitième merveille du monde, constituent un autre incontournable de la région. Elles témoignent de l’ingéniosité humaine et de l’harmonie avec la nature. Ces rizières en terrasse, sculptées à flanc de montagne par les Ifugaos il y a plus de 2 000 ans, sont aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elles offrent une expérience culturelle riche aux voyageurs en quête d’authenticité.

Quant au volcan Mayon, il est le plus actif des Philippines et se distingue par sa forme conique presque parfaite. Dominant la région d’Albay, il attire les alpinistes et les amoureux de la nature. Respectez cependant les consignes de sécurité, car sa beauté s’accompagne d’un potentiel danger dû à son activité régulière. La région autour du volcan est aussi riche de sites culturels et d’églises baroques qui racontent l’histoire coloniale de cet archipel asiatique.

Catégories de l'article :
Voyage