background img

Où et comment louer une voiture au Costa Rica ?

Location Voiture Costa Rica

Lors d’un voyage au Costa Rica, il est possible de découvrir de nombreuses attractions touristiques. Ceux qui ont le goût de l’aventure pourront se rendre dans divers endroits assez intéressants dans le pays. L’idéal serait de louer une voiture à cette fin, car vous aurez probablement de nombreux kilomètres à parcourir. Vous pourrez ainsi vous déplacer à votre convenance, tout en faisant des économies. Que faut-il savoir à ce propos ?

Chez qui louer une voiture ?

D’entrée de jeu, il faut savoir que la location de voiture au Costa Rica est particulière. Pour que cela se passe sans le moindre stress, il est préférable d’aller vers les compagnies homologuées. Vous aurez ainsi droit à une bonne expérience routière, et un séjour des plus plaisants. En général, il est possible de louer une voiture à l’aéroport du Costa Rica. Les compagnies dans leur grande majorité sont installées dans cette zone, et il est facile d’aller dans leurs bureaux.

A lire également : Les incontournables de Strasbourg : que voir en 1, 2 ou 3 jours ?

En somme, il y a toujours une agence de location de voiture où que vous vous trouviez au Costa Rica. Les prix sont variables, mais le catalogue de véhicules proposés est plus riche à l’aéroport. L’idéal serait donc de procéder à une location à cet endroit afin de vous faciliter la tâche. De plus, votre séjour sur place sera grandement facilité si vous avez un véhicule sous la main. Tous les endroits au Costa Rica ne sont pas desservis par les bus locaux.

À propos de la conduite au Costa Rica

Lorsque vous êtes au Costa Rica pour moins de 90 jours, il est possible de faire valoir votre permis de conduire français. Plus loin, il faudra posséder un permis de conduire costaricain. La praticabilité des routes est assez bonne, mis à part dans les périodes de fortes pluies. Notez aussi qu’il faut conduire à droite, et le faire dans le sens contraire peut vous faire écoper d’une contravention. Les panneaux de signalisation sont tous en espagnol.

A lire aussi : Quand devriez-vous aller à Itacaré ?

Pensez alors à les décrypter en vous munissant d’un dictionnaire de poche, surtout les plus fréquents. En ce qui concerne la limitation de vitesse, voici ce qu’il faut retenir :

  • 90 km/h sur les routes principales ;
  • 40 km/h en ville.

Lorsque vous vous retrouvez en excès de vitesse, notez que vous devrez payer une amende plutôt chère. Le versement doit impérativement se faire auprès de votre loueur de voitures avant la fin de votre séjour. Vous ne pourrez pas y échapper, car une loi existe pour empêcher votre départ du Costa Rica dans ce cas. Ne faites surtout pas l’erreur de vous retrouver au volant en état d’ébriété. Les sanctions si cela survenait sont extrêmement rigoureuses.

En ce qui concerne les parkings, vous n’avez pas trop de soucis à vous faire de ce côté. De nombreux espaces de stationnement payant et sécurisé sont disponibles.

Quelques astuces utiles de location

L’idéal serait de miser sur un 4×4 lorsque vous souhaitez louer une voiture au Costa Rica. L’avantage est qu’il vous permettra d’accéder aux localités les plus reculées dans le pays. Il faut savoir que plusieurs d’entre elles sont difficiles d’accès, car il faudra emprunter des chemins de terre et pistes. Par ailleurs, un 4×4 vous permettra de vous aventurer dans la jungle ou les montagnes sans craindre que votre voiture ait un problème.

Quant aux familles avec de jeunes enfants qui souhaitent louer un véhicule, ce dernier devrait comporter des sièges adaptés. Assurez-vous que votre agence de location vous propose de tels équipements, et qu’ils soient en plus en parfait état. Dans la mesure du possible, évitez la conduite de nuit en dehors des villes. En effet, les routes sont mal éclairées et ne comportent pas toujours des bandes réfléchissantes.

Les documents nécessaires pour louer une voiture au Costa Rica

Pour louer une voiture au Costa Rica, pensez à bien disposer des documents nécessaires. Vous devez être en possession d’un permis de conduire valide dans votre pays d’origine et avoir au moins 21 ans pour les voitures standards et 25 ans pour les véhicules plus haut de gamme.

Il sera aussi demandé un passeport en cours de validité ainsi qu’une carte de crédit internationale à votre nom. Cette dernière servira notamment à bloquer une certaine somme sur votre compte bancaire afin que l’agence s’assure que vous êtes solvable en cas d’accident ou autre problème.

De manière générale, il est recommandé aux voyageurs de souscrire une assurance complémentaire lorsqu’ils louent une voiture au Costa Rica. Effectivement, même si l’assurance responsabilité civile obligatoire couvre les dommages causés aux tiers impliqués dans un accident, elle ne couvre pas toujours tous les frais engendrés par la réparation du véhicule endommagé. N’hésitez donc pas à vérifier auprès des agences locatives quelles sont les options disponibles pour souscrire une assurance supplémentaire.

Avant de signer tout contrat avec l’agence choisie pour la location du véhicule, assurez-vous bien que toutes les conditions ont été clairement définies : kilométrage alloué par jour ou par semaine (certains contrats incluent un nombre limité), niveau minimum d’essence devant rester dans le réservoir lors du retour du véhicule…

Les meilleurs endroits pour louer une voiture au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays très touristique et les agences de location de voitures y sont donc assez nombreuses. Toutes ne proposent pas les mêmes services ni la même qualité de véhicules. Pensez à bien choisir l’agence chez qui vous louerez votre voiture.

L’un des meilleurs endroits pour louer une voiture au Costa Rica est sans aucun doute l’aéroport international Juan Santamaria à San José. Effectivement, il s’agit du principal point d’entrée dans le pays et la plupart des grandes compagnies internationales comme Hertz, Avis et Budget y ont une présence importante.

Si vous prévoyez plutôt un séjour en bordure de mer sur la côte pacifique ou caraïbe, il peut être plus judicieux de louer directement depuis une ville proche. Les villes balnéaires comme Tamarindo, Jaco ou Puerto Viejo disposent aussi d’une offre variée en matière d’agences locatives.

Si vous êtes à la recherche d’une solution économique pour vos déplacements dans les villes principales du pays (San José notamment), certaines entreprises locales proposent leur service avec notamment le système Carsharing (AutoPartage) où plusieurs utilisateurs se partagent un seul véhicule selon leurs besoins respectifs.

Quel que soit l’endroit choisi pour votre location de voiture au Costa Rica, pensez toujours à faire attention aux termes tels que surcharge kilométrique supplémentaire ou encore assurance responsabilité civile obligatoire.

Vous pouvez aussi opter pour certains avantages auprès des fournisseurs tels qu’un GPS intégré à votre location de voiture pour vous aider à naviguer sur les routes du pays, une option que proposent la plupart des agences. Selon vos plans et vos besoins, n’oubliez pas non plus que certains modèles sont mieux adaptés au terrain costaricien que d’autres. Par exemple, si vous prévoyez de voyager hors des villes ou sur des routes secondaires en mauvais état, optez pour un véhicule 4×4 plutôt qu’une petite citadine.

Pour résumer, louer une voiture au Costa Rica peut s’avérer assez simple si l’on suit quelques conseils élémentaires : bien choisir son agence locative en fonction de sa destination et vérifier toutes les conditions avant de signer le contrat. En suivant ces astuces utiles lors de la location d’un véhicule au Costa Rica, vous pourrez ainsi profiter pleinement du charme bohème et naturel incroyable qu’offre ce petit paradis d’Amérique centrale sans stress ni souci logistique.

Catégories de l'article :
Voyage