background img

Quels aliments emporter en randonnée ?

La randonnée est une bonne activité sportive. Si vous partez dans un milieu habité, vous n’êtes pas tenu de garder assez d’aliments. Mais, renseignez-vous en avance sur les habitudes culinaires de la région. Lorsque vous partez en terre inconnue et peu fréquentée, vous devez garder suffisamment de quoi vous nourrir.

Les aliments à emporter pour une randonnée d’une journée

Pour une randonnée d’une seule journée, vous avez un large éventail de choix. Il n’y a quasiment pas de prescription dans ce cas. Emporter ce que vous voulez, ou plutôt ce que vous pouvez sans pour autant trop augmenter le poids du sac. Toutefois, on vous recommande des aliments qui donnent assez d’énergie. Vous pouvez prendre des fruits secs, des fromages locaux, des pains complets, des sauciflards ou des fruits de saison.

A voir aussi : Des astuces pour trouver une compagnie qui propose la découverte de New York en hélicoptère

Parlant des fruits, il serait préférable d’opter pour les pommes et les melons. Lorsque vous gardez des fruits qui ne sont pas très résistants, ne les mélangés pas avec le reste de vos affaires. Rangez-les dans des Tupperwares. En ce qui concerne les fruits secs, prenez des baies de goji, des raisins, des noix de coco, des noisettes, des amandes ou des graines de tournesol. Prenez avec vous du chocolat et dites non aux barres de céréales trop sucrées.

Les aliments à emporter pour une randonnée de plusieurs jours

Pour une randonnée de plus d’une journée, vous devez être plus stratagème. Dans ce genre de situation, la nourriture est plus sacrée que d’habitude.

A lire en complément : Découvrez les secrets pour maîtriser les sports nautiques tels que le surf, le paddle et le kayak

Pour le matin

À l’aube, vous pouvez vous contenter de céréales complètes et de fruits secs. Le café et les thés ne sont pas très conseillés. Mais, si vous y tenez, vous pouvez les emporter. Comme alternative, on vous recommande les décaféinés et les infusions. Quelles que soient vos préférences, éviter au maximum les aliments sucrés et privilégier les aliments alcalins. Les agrumes sont les aliments alcalins par excellence. Vous êtes libre de les substituer par des porridges à eau.

Pour midi

À ce moment, vous devez consommer des aliments légers. Ici, soit vous grignotez tout le temps soit vous cuisinez. La première option est moins contraignante et permet d’économiser de l’énergie. Faire la cuisine vous épuisera certainement. Si vous tenez à cuisiner, opter pour les légumineuses (pois chiches, lupins, etc.). Les sandwichs sont aussi pratiques, mais surtout sans mayonnaise. Pour ceux qui aiment la viande, préférez le jambon et la viande blanche qui se digèrent plus facilement.

Pour le soir

Pour le goûter, consommez simplement des fruits secs ou des fruits frais. Au moment du dîner, vous devez manger correctement pour récupérer l’énergie perdue dans la journée et pour avoir assez de force pour le lendemain. Cuisinez un bon repas copieux et déguster. Emporter des bouillons de légumes déshydratés, des féculents, et des boites de conserve vous sera utile en cet instant. Quoique vous preniez, assurez-vous que ce soit vraiment hydratant.

Les aliments à éviter en randonnée pour éviter les problèmes digestifs

En randonnée, le choix des aliments est très important. Effectivement, certains peuvent avoir des effets néfastes sur l’organisme et causer de sérieux problèmes digestifs qui pourraient gâcher votre voyage. Voici quelques aliments à éviter en randonnée.

Les produits laitiers comme le fromage ou le yaourt sont riches en graisses saturées qui se digèrent difficilement et risquent de vous donner une sensation de lourdeur dans l’estomac. Ils ne conviennent donc pas aux activités physiques intenses telles que la randonnée.

La charcuterie contient beaucoup de sel et d’additifs alimentaires qui peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux tels que ballonnements, flatulences ou diarrhées. Il est donc préférable d’éviter sa consommation avant et pendant une randonnée.

Si vous êtes un amateur de cuisine épicée, il vaut mieux faire attention lors d’une randonnée car les épices peuvent agresser la muqueuse digestive et causer des brûlures d’estomac ou des reflux gastriques. Préférez plutôt les assaisonnements doux pour vos repas en montagne.

Il peut être tentant, par temps chaud, de s’hydrater avec une boisson rafraîchissante mais cela peut s’avérer contre-productif lors d’une activité physique intense comme la marche en montagne car elles contiennent du gaz carbonique qui augmente les ballonnements et les flatulences.

Les aliments gras tels que les fritures, les chips ou les biscuits apéritifs sont riches en graisses saturées qui ralentissent la digestion et peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux. Privilégiez plutôt les fruits secs ou frais pour vos collations en randonnée.

Lors d’une randonnée, il est préférable de choisir des aliments sains et faciles à digérer pour éviter tout désagrément digestif. Optez donc pour une alimentation équilibrée avec des fruits, des légumes, des céréales complètes, des protéines maigres et n’oubliez pas de vous hydrater régulièrement.

Comment préparer et emballer ses aliments pour une randonnée réussie

Maintenant que vous savez quels aliments apporter en randonnée, il est temps de parler de la façon dont vous devez les préparer et les emballer.

Avant d’emballer vos aliments pour votre prochaine aventure en montagne, assurez-vous qu’ils sont propres. Lavez soigneusement tous les fruits et légumes avec de l’eau propre avant de les ranger dans un sac étanche. Pour ce qui est des viandes ou poissons frais, marinez-les au préalable dans une sauce légère pour leur donner plus de goût et éviter que leur texture ne devienne trop sèche durant la cuisson. Les œufs doivent être manipulés avec soin pour éviter toute contamination bactérienne.

Il existe plusieurs options pour emballer ses aliments lors d’une randonnée. L’option la plus courante consiste à utiliser un sac étanche (Ziploc) pour stocker vos collations et repas secs tels que barres énergétiques, noix ou fruits secs. Vous pouvez aussi opter pour des boîtes alimentaires hermétiques qui protègent mieux contre l’humidité et garantissent une meilleure préservation du goût.

Pour transporter des plats chauds ou froids pendant votre sortie naturelle, utilisez une glacière munie d’un compartiment isotherme afin de maintenir une température constante tout au long du voyage. N’oubliez pas d’emporter suffisamment d’eau potable ainsi qu’une gourde réutilisable pour vous hydrater régulièrement tout au long de votre randonnée.

La préparation et l’emballage des aliments sont des étapes cruciales pour une randonnée réussie. En suivant ces quelques conseils, vous pouvez garantir que vos repas seront savoureux, nutritifs et sûrs à consommer durant toute la durée de votre escapade en montagne.

Catégories de l'article :
Activités