background img

Top 10 des endroits que vous ne pourrez jamais visiter

Le souhait de tout vacancier, c’est de pouvoir explorer les endroits les plus prisés du monde entier pour une expérience immersive incroyable. S’il y a des lieux emblématiques à visiter absolument, il y en a également d’autres impossibles à visiter pour diverses raisons. Voici un top 10 !

La zone rouge en France

À quelques encablures de Verdun se trouve la zone rouge, un endroit autrefois marqué par les bombardements. Ce lieu est considéré comme dangereux. Il est déconseillé de s’y aventurer depuis 1918 pour des raisons de sécurité. On y retrouve des explosifs toujours actifs et des cadavres existants sur le terrain.

A lire en complément : Quel est le temps à Cuba en janvier ?

L’île de Queimada Grande au Brésil

Idéalement placé à 40 kilomètres de la côte brésilienne de Sao Paulo, l’île de Queimada fait l’objet d’une interdiction de visite. La région abrite de nombreuses espèces de serpents venimeux à l’image de la vipère Jararaca-ilhoa. Seuls les scientifiques désireux de mener des études sont autorisés à y accéder.

La zone 51 aux Etats-Unis

La zone 51 est située en Amérique dans l’État du Nevada. Elle est surveillée par les forces de l’ordre et abrite des détecteurs de mouvements. L’endroit est dédié à la recherche en aéronautique. Il est d’ailleurs réputé pour avoir hébergé le Lockheed U-2, un engin espion utilisé lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Lire également : Le Village de Vals

Pripyat en Ukraine

Pripyat abritait de par le passé un grand nombre de résidents. Le territoire a été abandonné depuis des lustres, suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Cet accident a entraîné la fuite de la population en raison du risque de contamination par les radiations sur place.

Les archives du Vatican

On retrouve au Vatican les archives secrètes apostoliques contenant une large collection de documents sensibles. Le Pape est la seule personnalité habilitée à consulter ces documents. Toutefois, certaines autorités de l’ordre catholique peuvent y accéder à bien des égards.

L’île de North Sentinel

Située dans le golfe du Bengale, l’île de North Sentinel est un spot risqué. Bien qu’elle présente un aspect paradisiaque, elle est le repère d’une tribu d’indigènes, nommée les Sentinelles. Cette tribu dédaigne systématiquement la cohabitation avec le monde extérieur et serait encline à proférer des attaques contre tous les visiteurs.

Le Sanctuaire d’Ise

Le Sanctuaire d’Ise est un emblème de la religion shintoïste et l’un des endroits les plus secrets au pays du soleil levant. L’accès à ce spot est réglementé et seules certaines autorités et les hauts dignitaires shintô peuvent y accéder. Toutefois, les visiteurs peuvent explorer les contours du sanctuaire en toute quiétude.

L’île de Poveglia

Situé près de Venise, l’île de Poveglia est un lieu abritant un hôpital psychiatrique qui a été mis en place à l’époque contemporaine. Néanmoins, il est à l’abandon depuis un moment. L’endroit fait l’objet de nombreuses histoires surnaturelles. Ce qui explique l’interdiction au public.

La ligne de métro de Moscou

Le métro 2 présent à Moscou n’a jamais été approuvé par les autorités compétentes russes. Certaines études confirment tout de même son existence. Cette ligne de métro fut construite secrètement par Staline afin de permettre l’évacuation des personnes importantes en cas d’attaque.

Le Mont Weather

Le Mont Weather est un centre d’opérations d’urgence placé en Amérique du Nord. L’endroit permet de protéger le gouvernement en cas de catastrophe de tout genre. L’accès est interdit au public puisqu’il est uniquement réservé aux militaires et aux personnes importantes du pays.

Catégories de l'article :
Voyage