background img

Quels sont les différents types de visas ?

Que vous ayez l’intention de visiter le pays pour une courte période ou que vous ayez l’intention de rester en France à long terme. Cela peut être pour y vivre ou pour y travailler. Il y a une étape très importante que vous devez franchir dans les deux cas. Vous devez comprendre le type exact de visa dont vous avez besoin. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous facilitons la tâche. Découvrez les différents types de visas qui existent.

Visa touristique (ou visa de court séjour)

Tout d’abord, il y a le visa le plus typique. C’est le visa touristique, également appelé visa Schengen ou visa de court séjour. Il s’agit de visas de type C. C’est le visa que vous devez demander si vous avez l’intention de vous rendre en France pour une période donnée. Elle doit être inférieure à 90 jours sur une durée de six mois.

A lire également : Guide complet pour obtenir un remboursement en cas d'annulation de voyage ou de retard de vol

Visas de transit (type A)

Il existe un autre type similaire qui vous permet de rester en France pour une période très limitée. Dans le cas où ce court séjour est une escale lors d’un voyage dans un autre pays. Ce visa est : destiné aux étrangers faisant une escale en France. Notez que ce permis est dans le cadre d’un voyage plus long vers un autre pays par avion. Ce visa de transit aéroportuaire leur permettra de séjourner dans l’aéroport pendant leur escale.

A lire en complément : Les avantages des assurances voyage et astuces pour bien les choisir

Visa d’étudiant

Des étudiants du monde entier décident d’étudier en France pour tous les avantages qu’offre le pays. Dans ces cas, l’étranger doit demander un visa d’étudiant. Qu’il s’agisse d’un diplôme universitaire, d’un master ou d’un cours de langue plus court, il est important d’avoir un visa étudiant. Toutefois, dans certains cas, cela n’est pas nécessaire. Si le cours dure moins de 3 mois, un visa de tourisme suffira. En revanche, si le cours dure entre 6 et 12 mois, un visa d’étudiant de long séjour est nécessaire.

Visas de long séjour

Pour vivre, travailler ou faire des recherches en France pendant plus de 90 jours, un visa de long séjour est : requis. Ces visas sont connus sous le nom de visas de type D. Ce dernier est l’étape préalable à l’obtention d’un permis de séjour. C’est le document avec lequel l’étranger pourra entrer en France une fois que sa demande de séjour aura été approuvée. C’est pourquoi la grande majorité des demandes sont faites depuis le pays d’origine. Avec ce visa, vous pourrez franchir la frontière française pour enfin enregistrer vos empreintes digitales. Vous obtiendrez ainsi votre carte de séjour physique.

Visa de travail

Pour travailler en France, il est nécessaire de disposer d’un visa de travail. Ce type de visa permet aux travailleurs étrangers d’exercer une activité professionnelle sur le territoire français pour une durée déterminée. Les titulaires d’un visa de travail peuvent également être autorisés à entrer et sortir du pays pendant la période indiquée.

Il existe plusieurs types de visas de travail, chacun répondant à des besoins spécifiques. Le premier type est le permis unique ou ‘permis talent’. Il s’adresse aux personnes ayant des compétences exceptionnelles dans leur domaine et qui sont susceptibles d’apporter une contribution significative au développement économique ou culturel du pays.

Le deuxième type est le permis simplifié ou ‘permis intra-entreprise’. Il concerne les employés détachés par leur entreprise-mère dans une filiale française. Leur emploi doit être lié à l’activité principale de l’entreprise mère.

Il y a également le permis général dit ‘salarié’. C’est celui que doivent obtenir ceux qui ont décroché un contrat avec un employeur français avant leur départ. Pour ce faire, ils devront passer par la procédure classique auprès du consulat.

Ces demandeurs doivent fournir divers documents tels qu’une attestation signée par l’employeur confirmant son intention d’embaucher ainsi que des justificatifs prouvant leurs qualifications professionnelles et financières suffisantes telles qu’un revenu minimum mensuel fixe.

Visa familial ou de regroupement familial

Le visa familial ou de regroupement familial est destiné aux personnes qui souhaitent rejoindre leur famille déjà installée sur le territoire français. Il permet notamment au conjoint, aux enfants mineurs et aux ascendants directs (parents, grands-parents) d’un ressortissant français ou étranger régulièrement établi en France de venir vivre avec eux.

Pour pouvoir prétendre à ce type de visa, les demandeurs doivent justifier d’une relation familiale avérée avec la personne résidant en France ainsi que de moyens financiers suffisants pour subvenir à leurs besoins pendant leur séjour.

Il existe deux types de visas familiaux : le visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS), qui permet une installation durable en France dès l’arrivée et évite les démarches supplémentaires auprès des autorités françaises ; et le visa court séjour visiteur, qui ne permet qu’un court passage sur le territoire français.

La demande doit être effectuée par voie électronique via le site internet du consulat concerné. Le délai moyen d’instruction est estimé entre 1 mois et demi et 3 mois selon les circonstances spécifiques à chaque dossier. Les demandeurs seront aussi tenus de se présenter personnellement au consulat pour fournir leurs empreintes digitales ainsi que toutes pièces complémentaires requises lors du processus.

En somme, le visa familial ou de regroupement familial est un dispositif important dans la politique migratoire française visant à faciliter l’intégration des familles dans le pays. Les demandeurs doivent toutefois se conformer aux procédures administratives strictes et respecter les critères d’admissibilité établis par les autorités françaises.

Catégories de l'article :
Administratif